Pages vues le mois dernier

vendredi 30 septembre 2011

UNE CRISE PEUT EN CACHER UNE AUTRE !

Dans le numéro 744 de « Marianne », Jacques JULLIARD écrit dans son éditorial :

« …Et comme parallèlement, les Etats développés ont pris pour habitude de vivre au dessus de leurs moyens et de pratiquer, eux-aussi, la fuite en avant, en empruntant sans cesse davantage, c’est tout l’Occident qui est menacé de « tomber en défaut », comme ils disent, c’est à dire tout bonnement de faire faillite. Nous sommes dans un cycle infernal ; la crise de 1929 avait débouché sur le fascisme et la guerre. De quoi pourrait accoucher la crise actuelle ? Elle finira par nous faire regretter la guerre froide.
N’accusons-pas trop vite les marchés d’être des organismes sans cœur. Demande-t-on au baromètre d’être « sensible » ? Oui, mais seulement aux différences de pression ! Ce que nous disent aujourd’hui les marchés, c’est que les pays occidentaux sont en train, les uns des autres, de devenir insolvables et d’être vendus à la Chine par appartements.
….
Cela suppose un « fédéralisme budgétaire  et fiscal »(Hollande) pour coordonner les politiques des Etats membres et la capacité de lever des impôts, comme par exemple une taxe de O,1% sur les transactions financières. Je suis pour ma part persuadé que ce ne sont pas les peuples qui font ici obstacle, mais, les chefs d’Etat, jaloux de leur parcelle d’autorité : comme de dérisoires capitaines de vaisseau qui préfèrent sombre corps et biens sur leur coquille de noix plutôt que de se rassembler sur le navire amiral. Tout indique qu’à l’issue du sommet de Bruxelles de jeudi le pire aura été évité grâce à un rééchelonnement de la dette grecque et à une contribution des banques. Mais que rien d’essentiel n’aura été décidé pour mettre l’euro et l’Europe à l’abri d’une nouvelle crise en Grèce ou ailleurs.
Ni Merkel ni Sarkozy ne sont, hélas, de grands européens.
Peut-on espérer que la gravité du danger finira par leur tenir lieu de conviction ? Seule une Europe à deux permettra de sauver à terme l’Europe de tous. Comme dit à peu près Hölderlin, là où est le péril, là se trouve aussi ce qui sauve… »

Propos de Voltaire à méditer...

Voltaire disait : «  Vous connaissez le serment de rendre justice aux pauvres comme aux riches, aux petits comme aux grands. Ce serment et la crainte de faire pencher la balance emportent quelquefois les âmes les plus vertueuses jusqu’à l’injustice. Il faudrait leur imposer plutôt le serment de rendre justice au riche comme au pauvre, au puissant comme au faible… »
Phrase à méditer…

VIMOUTIERS : UN ELU ESSAIE DE NOUS CONVAINCRE...

Un élu essaie de nous convaincre que « faire faire » coûte moins cher que « faire » !! Je demande à voir ! Ce serait bien la première fois...

Je suis sur la même longueur d’ondes que Patrick MONNIER, conseiller d'opposition , qui craint « une flambée » des coûts des foires... pour quel résultat !!

VIMOUTIERS : NOUS ATTENDONS LES COMPTES !

            A ce propos quand aurons-nous les comptes – je veux dire tous les comptes – du SON ET LUMIERE de Camembert ?
Nous attendons !

"VIMOUTIERS ANIMATION" SUR LES RAILS MAIS POUR COMBIEN DE TEMPS ?

« Vimoutiers Animation », nouvelle « association municipale » est née en présence d’un rare public – comme le mentionne le journaliste du quotiden présent – ce qui augure mal de la suite des évènements …
Au fait deux conseils à ses dirigeants :
  • revoir les conditions dans lesquelles le Dr.Gavin a créé la « Foire de la Pomme »,
et vérifier que le Pays d’Auge faisait bien partie de la zone cédée à ROLLON en 911 – vous y apprendrez que la région de Vimoutiers a été conquise par la force et les armes… quelques années plus tard !

ENTIEREMENT D'ACCORD AVEC ALAIN BLANVILLAIN !

Je suis tout à fait d’accord avec Alain BLANVILLAIN, qui depuis des années essaie de revitaliser la ville. Heureusement qu’il y a des gens comme lui à Vimoutiers !

Quand le maire dit « Il va y avoir du monde à Vimoutiers ! » Peut-on encore lui faire confiance quand on constate l’état lamentable de la ville ?
On note que l'inflation grimpe vite à Vimoutiers !!

SIMONE DE BEAUVOIR LA QUALIFIAIT DE "CHIENNERIE FRANCAISE" !

Dans le même numéro de « Marianne », Jean-Claude Milner, auteur d’un article nommé « La dépendance interdit l’exercice du pouvoir » écrivait :
« … Aucune leçon , mais, un constat. Pour un temps, il a semblé que l’opinion a changé de position à l’égard de ce que Simone de Beauvoir appelait « la chiennerie française ». On n’a cessé de traiter cet héritage comme un patrimoine immatériel à protéger, au même titre que la cuisine ou la mode. Si ce n’est acquis, c’est bien mais, est-ce acquis ? Au reste, si la chiennerie française venait à disparaître, rien ne dit que d’autres bassesses ne viendront pas. J’en discerne qui se profilent à l’horizon… »

75.000 FEMMES INNOCENTES VICTIMES D'UN VIOL !

Dans l’article intitulé « Affaire DSK… » dans le numéro 742 de « Marianne » signé par Christine LAMBERT, il est écrit !
« …La France a découvert en lorgnant dans le miroir grossissant de la suite 2806 du Sofitel New-Yorkais que, chaque année, 75.000 femmes étaient violées sur son propre territoire, d’après les chiffres de l’Observatoire National de la Délinquence (ODN) Soixante-quinze mille crimes parfaits, à l’impunité quasi garantie, puisque 10% seulement font l’ogjet d’une plainte, 3% d’un jugement et… 1% d’une condamnation (OND 2009) A se demander comment 7.500 femmes trouvent encore le courage de porter plainte… »

DANS LE N° 742 DE "MARIANNE"...

Dans l’hebdomadaire « Marianne » n° 742 dans la rubrique « Les pieds dans le plat » on lit deux papiers intéressants :

  • REVE DE VALLS
« Manuel Valls, candidat à la primaire du PS, donné au mieux en quatrième position, se rassure : « Les candidats qui sont en tête dans les sondages, qui ont les faveurs de la presse et qu’on croit gagnants, en généraln n’arrivent pas en tête. » Lionel Jospin ne me démentira pas. »

Depuis, Valls a gravi les échelons…

  • MENAGE IMPOSSIBLE
« Le rapport d’Alain Richard sur la gestion de la Fédération PS de Bouches-du-Rhône préconise un « contrat de rénovation ». Pour la direction du PS, il n’est pas question de faire le ménage à Marseille. Ce qui serait d’autant plus difficile que le scandale est venu de l’ancien patron de la fédération, Jean-Noël Guérini, dont le frère a été mis en examen pour sa gestion d’entreprises de traitement des déchets ménagers. »

ARGENTAN : PETITE PRECISION GEOGRAPHIQUE !

Comment peut-on parler d'Intercommunalité si on ignore sa géographie basique ?
Pourquoi ne veut-on pas parler de PAYS D’AUGE dans ce secteur ?
Henri CHERON, l’ancien Ministre (il le fut 15 fois !) de gauche du Président Clemenceau serait-il honnis ? Dans les années où il dirigeait ( au nom des Radicaux) le conseil général du Calvados il avait pourtant lancé un dossier très bien bâti sur la création d’un 6e département normand : le département du PAYS d’AUGE avec Lisieux comme Préfecture, Pont-l’évêque et Vimoutiers comme sous-préfectures.
D’accord, rien n’était prévu pour Argentan (qui faisait bien partie de ce pays de cocagne d’après le Président Chéron, la ville en formait même la « porte ») mais ce n’était pas une raison pour fonder « LE PAYS D’ARGENTAN » sous Doubin et une nouvelle entité ( qui n’est pas administrative) LA PLAINE D’ARGENTAN sous le Président BEAUVAIS .

On peut, à la limite parler de CAMPAGNE D’ARGENTAN en incluant TRUN et aussi de PLAINE DE CAEN en rassemblant tout ce territoire qui était jadis recouvert par la mer

Argentan : gravillons attention !

Ma fille, qui circule tous les jours à vélo jusqu’à sa pharmacie dans le « Forum », m’a précisé en effet que les gravillons dont les voies avaient été recouvertes ces derniers temps les rendaient pratiquement impropres à la circulation. Déjà qu’il était très difficile d’évoluer dans une cité impropre aux handicapés !!

jeudi 29 septembre 2011

La féminisation de notre langue ?

A ce propos, je ne suis pas contre la féminisation de la langue de Voltaire. Mais, il y a des limites au ridicule !
Cependant, pratiquer l’égalité des sexes ? Pourquoi pas !
Cela me rappelle un sketch de Bigard sur ce thème. Comme quoi, il faut se méfier des idées reçues !
C’était digne d’un grand « joueur de mots » d’origine belge aujourd’hui disparu !..Il s'appelait DEVOS crois-je me souvenir?

LE FEMINISME PROGRESSE AU PS !!

Dans le numéro 742 de l’hebdomadaire « Marianne » (dans la rubrique « Les pieds dans le plat » j’ai relevé ce petit article intitulé : « OSEZ LE MACHO ! » :
L’un des responsables départementaux du PS « … a sa petite idée sur le fait que le sida, ce « fléau », soit « loin d’être en recul » dans son département : « La cause sans doute au tourisme, au climat et aux femmes trop belles » écrit-il sur Internet.
Comme le conclut le journaliste : «  C’est sûr, le féminisme progresse au PS … »

QUE DSK RENDE UN GRAND SERVICE A LA GAUCHE !

Dès son retour à Paris, D.S.K. devait annoncer son retrait de la politique.
Durant ses dernières semaines aux USA ( ce grand pays d’accueil et de liberté !) il s’interrogeait sur une dernière question : devait-il ou non, déclarer son soutien à Martine AUBRY suite à leur « accord de Marrakech », sachant qu’il ne voulait en aucun cas « l’incommoder ».
Les « groupes Strauss-kahniens » de Paris ne se posaient pas tant d’interrogations…Ils déclaraient à tous vents que leur idole avait été injustement frappée et que son retour en France, après son « blanchiment » judiciaire, allait marquer un nouveau cap de sa carrière…

Maurice SZAFRAN dans le numéro 742 de « Marianne » concluait son papier en ces termes : «  QUE DSK LAISSE DESORMAIS LA GAUCHE ET L’OPPOSITION VIVRE SANS LUI. CE SERA UN DERNIER GRAND SERVICE RENDU ! »

LES FRANCAIS VONT-ILS SE REVEILLER ?

Dans le n°742 de l’hebdomadaire « Marianne », l’éditorialiste, Jacques JULLIARD écrit à ce propos : « … La démocratie agravée par la télévision, c’est le voyeurisme tous les soirs à 20 heures. C’est Balzac et ma crémière sur un pied d’égalité, c’est l’ivresse romanesque à la portée de l’ivrogne du coin. Mais, c’est aussi le dégré zéro de la politique, le triomphe absolu de l’image sur le texte, de l’anecdotique sur l’essentiel.
Quand allons-nous nous réveiller ? Et d’abord, allons-nous nous réveiller ?
Le fameux mur de la vie privée, édifié au XIXe siècle par Benjamin Constant et la bourgeoisie romantique, celui qui protège l’homme public de la presse de caniveau à l’anglo-saxonne, s’est effondré d’un coup, comme un jour de 1989 celui du Berlin. On ne le reconstruira pas…
C’est la démocratie qui a inventé la distinction entre la personne et la fonction, autrefois confondues dans le corps du roi. Dans ces régimes modernes que le grand sociologue allemand Max Weber qualifie de « bureaucatiques », les plus hautes personnalités de l’Etat vont au bureau comme le plus modeste des fonctionnaires et sont censées demeurer à l’abri des regards pour tout ce qui concerne leur vie privée. Quand il était président du Conseil en 1950, Henri QUEUILLE déclarait à ses ministres que son vœu le plus cher était de ne pas être reconnu dans la rue. Il y parvenait d’ailleurs fort bien. Mais peut être était-ce là un trait de cet humour corrézien, pratiqué après lui par Jacques Chirac, qui savait fort bien filer à l’anglaise, quand le besoin s’en faisait sentir ou par François Hollande qui rêve d’une présidence « normale »…. »
« .. L’anonymat bureaucratique de l’ancienne République avait creusé un gouffre entre le pouvoir et les citoyens. Littéralement, ils ne savaient plus à quel saint se vouer. Depuis qu’ils ne croient plus en Dieu, les Français veulent des responsables à tous les échelons. Et, comme ils ont pris l’habitude de se plaindre de tout, ils ont besoin en permanence de quelqu’un pour écouter leurs doléances.
D’où la régression magique de la fonction présidentielle : « Charlot des sous ! », « Tonton, du soleil ! », « Allô, Sarko bobo ! » et ainsi de suite…

« No comment ! » à méditer… A ce propos, on voudrait que je me prive de cette oraison ?

mercredi 28 septembre 2011

IL EST MOINS CHER DE "FAIRE FAIRE" QUE DE "FAIRE" !

Comme le déclarait cet été des journalistes de l'hebdomadaire "Marianne", cela coûte beaucoup moins cher de « faire faire » que de « faire » pour les employeurs mais ... attention aux risques, au savoir-faire et à la sécurité ! Surtout dans les emplois à haut risque!

Ce n’est pas de la faute des employés. Il est tellement difficile de trouver un travail aujourd’hui que bon nombre d’entre-eux préfèrent se taire et accepter ce qu'on leur offre …
Dans tous les domaines, ou presque, on agit ainsi de nos jours… Quelle triste époque !!

ARGENTAN REVISE SON HISTOIRE NORMANDE !

Pensé et voulu par Henri 1er dit « Beauclerc », fils de Guillaume le Bâtard, Duc de Normandie et Roi d’Angleterre après son illustre géniteur ( vous excusez du peu !) le DONJON serait prochainement protégé par une mesure de classement national (*).
 Si la municipalité actuelle qui a mis beaucoup de temps à faire ce choix pourtant primordial pour l’ancienne capitale anglo-normande, n’y voyant pour le moment qu’ « une affaire de gros sous » et de subventions , y croit, cela évitera peut-être à ce monument d’être rasé ( comme il a failli finir !) ou d’être enlaidi ( comme cela est le cas) ou de devenir un simple panneau d'affichage..!
A ce propos, la ville pourrait acheter chez un fabricant local quelques drapeaux normands pour les ériger en quelques endroits stratégiques… comme le balcon de la mairie ! A moins que les élus ne soient fiers d'être Normands....


(*) J'ai omis de préciser qu'Henri était aussi le père de "Mathilde l'Emperesse", comtesse d'Argentan...

PUBS D' AVANT-GUERRE !

Mr.Lecomte était le grand-père de Mme Boucher et de la famille Lecomte qui demeurait à côté de l'Ecole Publique de garçons. Il était très riche à l'époque et n'a laissé à ses enfants que cette maison reconstruite dans les années 1950 rue Roger de Montgommery. J'ai bien connu son fils qui était très intelligent et cultivé. Il a eu 13 ou 14 enfants !


Mr.Richer était le père de Melle Richer qui fut professeur de dactylographie et demeura rue de Lisieux, à l'angle de la rue Gigon-Labertrie. Elle faisait partie de l'association locale du Secours Catholique.


Toute cette famille d'épiciers installée rue Sadi-Carnot fut anéantie lors du bombardement du 14 juin 1944. Le magasin fut repris par Jean Goujeon qui s'établit aux côtés de Mr.Roland Picco (marchand de vêtements) puis vint s'installer rue du Moulin où était le magasin Goutier auparavant.


Mme Caisel était la mère de Mr.Klébert Caisel qui s'installa rue du 8 mai. 


Mr.Thomassin était garagiste là où est désormais installée l'entreprise Etchegarray . Il y avait jadis des pompes à essence édifiées sous le passage. Il était agent Renault. J'y ai vu des Frégates et des Prairies...


Pierre THOMAS était le père de Pierre THOMAS ( qui fit le même métier que lui rue d'Argentan où demeurent son épouse et sa sa soeur ( qui ressemble à sa mère comme deux gouttes d'eau) qui épousa  l'ancien comptable de l'hôpital, Pierre Gaumer, né à LE SAP) . Il est aussi le grand père de "Pierrot". Ce dernier était gentil et serviable comme son père . L'épouse de Pierre THOMAS I ( comme disent les Américains) était épicière dans la même rue à quelque distance de celui-ci. Elle vendait des "caramels à 1F pièce" et après l'école nous allions dans son commerce faire de plein de gâteries. Elle était très gentille et accueillante.


Mr. et Mme Boussin étaient les parents du pâtissier qui s'installa à l'angle de la Place Mackau et la rue du Perré après la guerre. Il mourut malheureusement et prématurément d'une maladie de coeur. Sa mère, pendant la guerre, avant Noël, réussit l'exploit de proposer deux présentations de chocolats :l'une pour les Allemands (qui en étaient très friands !) an rez-de-chaussée et une autre échantillonnage au 1er étage pour les Vimonastériens !




Mr.Roger PIARD qui était un fameux tireur et demeurait, à la fin de sa vie, rue Paul Creton ( presque en face de Pierre Lisores) était un fieffé technicien...


Le père de Paul Rébulard était déjà installé comme mécanicien agricole rue des Prés-Gâteaux. Il appartenait à l'une des plus vieilles familles de notre cité...


Ce tailleur était un vrai génie au plan technique. Il avait taillé des costumes pour mon père. Je me rappelle de lui dans son dernier magasin, rue aux Moines, les ciseaux dans la poche, le mètre autour du cou et l'éternelle "clop" sur les lèvres...





Le père des "frères" Perrée était plombier rue du moulin. L'un de ses fils, Daniel, prit sa suite tandis qu'Alain, marié à la fille du coiffeur Moulinet, qui exerçait son art rue du 14 juin 1944, se spécialisa auprès d'une grande marque de l'époque, dans le fonctionnement des premiers postes de télévision. Il était implanté rue d'Argentan. C'est lui qui en 1956 installa le premier poste de télévision chez mes parents. C'est encore lui qui, en 1968, nous donna des images colorées...




Mr. et Mme Henri Lemonnier étaient les parents d'Eliette Lemonnier, plus connue sous son nom de femme de Mme Catherine, l'exploitant du magasin de bricolage et de quincaillerie . Avant la guerre ils tenaient le magasin "A la Pensée" repris par Mme Catherine, rue du Moulin. Ils furent tués tous deux lors du bombardement du 14 juin 1944. Anecdote, quelques jours avant, Mr.Lemonnier qui portait toujours un melon et était toujours "cravatté" déclara à l'une des ses clientes " Et si une bombe tombait au milieu de nous ! Nous serions pulvérisés !" Il ne croyait malheureusement pas que ce sort tragique allait les frapper ! 


J'ai fréquenté Mademoiselle Leboeuf qui était l'une des exploitantes de ce bureau de tabac et de presse - le plus ancien de Vimoutiers - pendant la guerre.



Mr.Lapoire était le père de Roland Lapoire (un héros de la dernière guerre!) et accessoirement un ami de mon père. Il était charcutier rue aux Prêtres ( actuelle rue aux Moines). Je me souviens très bien de son fils et surtout de sa femme qui a terminé son existence de terribles souffrances...



Mr.Ledanois, que j'ai bien connu pendant sa retraite, était installé rue Eugène Laniel et était le père de Mme Pierre PILLET la droguiste de la rue du Moulin.

mardi 27 septembre 2011

DANS QUELLES PARTIES DU MONDE ME LIT-ON LE PLUS ?


Pages vues par pays
France
8 337
Allemagne
522
États-Unis
501
Russie
169
Royaume-Uni
89
Singapour
73
Belgique
59
Canada
26
Suisse
14
Inde
12

J'AI EU + DE 10.000 VISITEURS EN SIX MOIS !

LE 28 SEPTEMBRE 2011
Pages vues aujourd'hui
96
Pages vues hier
78
Pages vues le mois dernier
1 977
Historique global des pages vues
10 015

et comme le disait un célèbre humoriste : le compteur n'en continuait pas moins à pédaler dans la choucroute !

BRAVO NATHALIE GOULET !

Nathalie GOULET a été brillamment réélue au SENAT !  Je m’en félicite ! C’est la dernière épouse de notre ami Daniel GOULET, député puis Sénateur de l’Orne , une combattante courageuse et déterminée dont notre département a bien besoin… Je suis satisfait, même si je ne suis plus « grand électeur » de m’être publiquement prononcé pour elle !!
Et comme un bonheur n'arrive jamais seul je salue le changement de cap de la Haute-Assemblée... que le général voulait "modifier" en 1969 ...

Le général de Gaulle craignait les effets de la vieillesse !

Comme les Gaulois qui n'avaient qu’une seule hantise : recevoir le ciel sur la tête, le général de Gaulle n’avait qu’une peur, à l’exemple du Maréchal Philippe PETAIN, le « Vainqueur de Verdun » dont il avait très proche avant de prendre définitivement ses distances avec lui ( Pétain ne l’avait-il pas fait condamner à mort quand il avait décidé de rejoindre l'Angleterre  ?) .
Il craignait en effet que la vieillesse l’envahisse peu à peu et le rende sénile. N’avait-il pas déclaré que la sénescence était un « vrai naufrage » !
Il n’a eu d’hâte de quitter la scène avant d’en ressentir les effets dévastateurs.
Ce n’est malheureusement pas le cas pour tous ceux qui se disent Gaullistes et que feraient bien de l’imiter jusqu’au bout !!

REPONSE D'UN SAGE A SES AMIS SOCIALISTES !

Toi ! mon voisin, mon camarade syndicaliste… et membre du P.S., tu m’as invité à participer, en me donnant un tract, à la primaire organisée par ta formation politique pour désigner le candidat à l’élection présidentielle.
 Je t’en remercie !… mais, je ne participerai pas à ce vote !
Même si j’admets que vous avez réussi un joli coup de pub. !

Avec cette première sélection, la complicité des grands médias vous est acquise et vous mettez en échec la réélection de Nicolas Sarkozy ou d’un autre candidat de droite… Vous avez réussi à écarter cette éventualité.

Pas de cri de victoire avant l’heure fatidique, car remporter le Sénat ne veut pas dire gagner les présidentielles !

Je te dis à nouveau que je ne voterai pas pour ces primaires, tout d’abord parce qu’il s’agit de désigner votre candidat à l’élection présidentielle alors que moi , en toute honnêteté, je soutiendrai au premier tour Jean-Luc MELENCHON du Front de Gauche.

En toute honnêteté intellectuelle, je ne vois pas sur quels critères je pourrais me faire une place dans un scrutin qui concerne uniquement les Socialistes ? Comme me l’enseigne votre programme commun interne, mes ambitions sont différentes des vôtres ! Devrai-je opter pour celui ou celle qui s’avérerait être le plus proche de mes convictions ? Je crois qu’il en serait encore trop éloigné, pas tant par les propos qu’il pourrait tenir dans ce débat « primaire » pour se démarquer de ses colistiers mais je pense à la politique qu’il mettrait immanquablement en œuvre  en accédant au pouvoir en qualité de Président d’un parti qui n’a pas la volonté de s’attaquer aux racines du mal qui ronge le monde !

Mon refus de participation s’appuie aussi sur des aspects institutionnels . J’ai en tête cette grave crise de la représentation politique au sein des démocraties occidentales. Je comprends parfaitement que vous avez l’ambition de tout faire pour occuper l’espace médiatique indispensable à la victoire d’un Socialiste. Mais, est-ce seulement de ça dont il est question ? Certes, la force du spectacle peut entraîner aux urnes et même mobiliser les électeurs comme dans une émission de télé réalité ! Mais, toutes les enquêtes le démontrent, les Français ne sont pas dupes du jeu ! Ils ne se font aucune illusion sur les effets réels de ce vote pour changer la vie et apporter des réponses aux besoins de la société… Votre primaire s’inspire et propage les modèles américains et anglo-saxons qui éliminent de la scène toute vigueur politique qui ne s’inscrit pas dans l’idéologie dominante. Ce n’est pas comme ça que nous avons été éduqués !

Si, pendant des décennies le PS a été porteur d’espoir pour des millions de Français, de déception en déception, il a perdu de sa crédibilité entraînant avec lui toute la gauche…
On ne peut tricher durablement avec l’espoir déçu !…
Ce qui me paraît déterminant aujourd’hui pour la gauche, ce n’est pas de continuer à sombrer dans la facilité du renoncement ou de se mouler dans le « bien-pensant » dominant au gré des sondages d’opinion mais, au contraire, de contribuer à ouvrir des alternatives à l’hégémonie idéologique et politique des puissances financières qui ont commencé à dévaster cette terre.

C’est à ce prix que la gauche regagnera l’engagement et la confiance du peuple français. Dans le tintamarre actuel, Jean JAURES  se serait peut-être exclamé : « N’AYANT PAS LA FORCE D’AGIR ILS DISSERTENT ! »

Jean-Louis REMANDE
Ex-secrétaire de l’UD-CGT de l’Orne

VIMOUTIERS : CA AVAIT DE LA ....GUEULE A L'EPOQUE !

Je me souviens d’une époque bénie où constituaient le « grand Conseil »,de la CONFRERIE DES CHEVALIERS DU CAMEMBERT  autour du Dr.François MASURE, Maire-adjoint de Vimoutiers, Commissaire Général de la Foire agricole et Grand-Maître-Fondateur :

-         Mr.Daniel COURTONNE, fabricant du camembert « Royal Montgommery » à Saint-Germain-de-Montgommery que dégustaient les Cours royales et même l’Elysée ( Mme de Gaulle payait ce camembert sur ses propres deniers et l’achetait chez son fromager, rue de Grenelle.)C’est avec lui que l’intention me vint de créer la confrérie) , « Grand échansson »…

-         Mr. Jean-Pierre HARDY, fils d’un des fabricants fermiers émérites installé au Renouard., « Maître des cérémonies »…Le camembert de Mr.Hardy est resté dans tous les palais...

-         Mr.Pierre MERCIER, responsable de la foire agricole de Vimoutiers, maire de Roivillle et grand spécialiste du Pays d’Auge :  « Maître dégustateur »…

-         Mr. Raymond MOITEAUX, Maire de Camembert, « Grand chancelier »

-         Mr.Benard LEBOUCHER, ancien fromager à Jort, gendre de Mr.Bisson, Président-Directeur-Général Fondateur de la SOLAIPA,

-         Mme Odette CORON, Présidente du Club Tyrosémiophile de France,

-         Mr.Pierre MOREAU, fabricant fermier à Crouttes. «  Maître Prévost »…

-         Mr.Pierre MACKIEWICK, ancien Fromager, écrivain,

-         Maître Dominique LE PASTEUR, Avocat au Barreau d’Argentan et ancien Maire de Sainte-Marguerite de Carrouges,

-         Mr.Maurice COUSIN, Président du Comté des Fêtes de Camembert ,

-         Mr.Marcel AUCLERC, l’un des principaux collectionneur d’étiquettes de boites de camembert au monde,

D’autres personnalités dont Mme PEAN, l'ancienne propriétaire du "Soleil d'Or" venaient rejoindre ce grand conseil comme Jean-Pierre GUIMIER, Directeur de l’Office de Tourisme de Lisieux ou d’autres dont j’ai omis les noms…
Quand à moi j’étais nommé « Grand Tabellion » soit secrétaire de la docte Académie …

AVOUEZ QUE CA AVAIT DE LA GUEULE A L’EPOQUE !!

lundi 26 septembre 2011

A PROPOS DE LA CONFRERIE DU CAMEMBERT

Quand je regarde la photographie de la Confrérie des Chevaliers du Camembert que j’ai fondée jadis, je ne reconnais plus personne ! Autrefois il y avait des spécialistes reconnus de ce fromage qui y siégeaient mais aujourd’hui je n’en connais aucun…

Ce  jour, comme la plupart des confréries, elle est devenue un artifice « folklorique »…pliant à l’ « aimable » invitation des comités des fêtes…

 De toute façon, depuis que la dite confrérie n’a pas suivie le Comité de Défense du Véritable camembert que j’ai initié (*), dans son combat, pour assurer la sauvegarde de ce fromage je considère qu’elle s’est gravement discréditée et qu’elle n’est plus digne de représenter le camembert !

(*) Plus de 80.000 amateurs de ce fromage ( et notamment Charles d’Angleterre) se sont battus, relayés par Philippe LEPETIT et l’hebdomadaire « Marianne » pour faire plier ceux qui voulaient imposer par la force un changement de recette au « roi des fromages ». On a finalement gagné puisque l’appellation n’a pas changé et que cette année on a « interdit » aux fabricants de mentionner «  fabriqué en Normandie »…

VIMOUTIERS : DE QUOI TOMBER DANS LES POMMES !

Le bon docteur Augustin GAVIN, ancien maire de Vimoutiers et commissaire général des foires, a dû se retourner dans sa tombe au petit et charmant cimetière d’Epernon  à la nouvelle de la nomination (payante !) d’un représentant d’une société de création d’évènements à la tête d’une manifestation qu’il avait fondée de toutes pièces dans un objectif bien précis  : LA FOIRE DE LA POMME !!

Le but est « d’impulser » à cette foire « un nouveau souffle ! »

Rien que cela ? Le but est ambitieux !

Le journaliste écrit : «  Adieu le motif en pommes …  place aux spectacles ! »

Si les spectacles marchaient, ça se saurait depuis le temps à moins que les élus de cette bonne cité ne regardent jamais dans le rétroviseur !! Ou alors, il faut  mettre le prix dans les cachets! L’ancien Commissaire Général a peut-être bien des défauts mais pas celui-là ! C’était un bon  et même un très bon Mr.Loyal.

Les motifs en pommes, quant à eux, même si c’était un détournement du but initial, ne coûtaient pas grand chose à la ville, faisaient la « une » des journaux nationaux et remplissaient de milliers de visiteurs ce qui était encore la Halle au Beurre… On avait trouvé là une façon originale de se démarquer des autres. Mais, le peuple ne les intéresse pas !..

Toutes ces nouveautés vont contribuer à alourdir les finances locales. On ferait mieux de créer des emplois…

Le programme semble « appétissant » ! mais, il suffit de s’approcher pour constater qu’il n’a rien de nouveau …

De qui se moque-t-on ?

Apparemment on veut faire de cette manifestation le parfait « ersatz » de ce qu’elle était jadis ? C’est comme ça à Vimoutiers ! Du décor de cinéma je vous répète !!

La visée est de faire de cette foire « un événement régional incontournable » mais, les responsables n’avaient pas réussi ce pari gratuitement naguère ? Assurément, on ridiculise les anciens …

Le maire a conclu en déclarant : « Nous continuons de faire ce que l’on sait bien faire . (C’est à dire pas grand chose !) En revanche, créer des animations importantes, jusqu’à présent on ne savait pas faire ! » Le maire serait-il subitement marqué par un don de divination ?

dimanche 25 septembre 2011

Non à la dictature de la "Troïka" !

Cette version n’engage que moi ! Je dois d’abord préciser que dans ce domaine, les choses sont particulièrement complexes et comme beaucoup de gens, j’ai bien du mal à m’y retrouver .

Mr.SARKOZY et les défenseurs des privilèges de certains de nos concitoyens font leur travail en défendant leur camp… Cette « affaire de la règle d’or » et de l’argument d’autorité qui consisterait en l’obligation de réduire comme peau de chagrin les déficits publics est LEUR affaire. Ils ne font que ce qu’ils ont à faire !

Mais, leurs raisonnements relèvent de l’escroquerie et du chantage.

La dette, bien sûr qu’elle existe ! Mais… d’où vient-elle ?

Les mesures prises par les gouvernements successifs de la France depuis 1984 pour alléger les charges des grosses sociétés et ainsi faire perdre plus de 140 millions de rentrée d’argent dans les caisses de l’Etat sont, à quelques centimes de différence les déficits prévus pour l’année 2011…

Alors de là à nous déclarer que c’est à nous de payer, il y a une marge ! La ficelle est un peu grosse.

Des millions de salariés, retraités, des jeunes sont tous les jours un peu plus dans une situation de détresse.
Les Français sont en dessous du seuil de pauvreté et bon nombre d’entre eux, qui pourtant ont travaillé, se retrouvent après un accident de vie sans aucune ressource et même de sécurité sociale ! Et oui, ça arrive et ça se passe chez nous dans le « Pays des Droits de l’Homme » !!

Jusqu’où les dirigeants de ce pays vont-ils nous mener ? Jusqu’où vont-ils abaissé le peuple ?
En 2011 c’est au tour de la Grèce mais notre tour est prévu pour quand ?

Malgré les décisions prises par le Parlement grec, la situation n’évolue guère au plan financier ! Les économies draconiennes réalisées ne sont pas en mesure de s’appliquer.  La situation tourne au chaos. La situation est si grave que l’Europe, ouvertement, envisage de revenir en Grèce à la drachme !

En France, parmi les politiques, on assiste à un vent de panique.

Dans les « milieux autorisés » on envisage même de nationaliser les banques… je dirais plutôt qu’ils veulent socialiser les pertes…

Mais, là où la question devient moins claire, c’est « la » ou « les » réponse(s) apporté(es) par les candidats à la candidature socialiste.

Si j’ai bien compris, pour eux-aussi la question de la dette est incontournable et que, de près ou de loin, elle doit être la référence…
Au point qu’elle doit déterminer ce qu’un gouvernement devra faire face aux revendications, face aux salariés, à l’augmentation des prix. C’est ainsi qu’ils se positionnent sur « la règle d’or ».
Ils disent même : « OUI A LA REGLE D’OR… MAIS APRES 2012 ! »
Quel aveu !

Cette complicité est de nature à semer le trouble mais, des millions de Français n’acceptent pas plus ce « diktat » financier que le sacro-saint « déficit public » et pour cause ! Ils veulent vivre, protéger leurs enfants, petits-enfants… et tous les jours ont leur promet de leur en enlever un peu plus !

Evidemment, le gouvernement a reçu les syndicats comme sur le problème des retraites en 2010. Mais, pour finalement dire quoi ? Sinon que les Français devront apprendre à réduire leur pouvoir d’achat… et pour cela le gouvernement est à la recherche d’un consensus. Quand je vous dis que la ficelle est grosse !

Il faut que nos concitoyens qui sont encore concernés agissent comme les indignés en Espagne . Qu’ils disent « Non » à la règle imposé par l’Europe. D’ailleurs les syndicats espagnols appellent à manifester contre cette « règle d’or ».

Il y a bien une solution : faire payer la dette à ceux qui l’ont contactée !


Jean-Louis REMANDE 
Ex-secrétaire de l'UD- CGT de l'Orne